Le Collectif Associatif pour le Droit de l’Enfant à une Protection Familiale

« Conscients de l’importance et de l’ampleur de la problématique de l’abandon des enfants dans notre pays, estimé à 24 enfants par jour dont 38% de manière illégale, et des sérieux risques de mort et d’exploitation de ces enfants, 14 associations marocaines se sont assignées la mission de protéger ces enfants et de promouvoir leurs droits, dans le cadre du « Collectif associatif pour le Droit de l’Enfant à une Protection Familiale » créé en février 2013, par :
– La prévention de l’abandon des enfants nés hors mariage par leur protection et la prise en charge de leurs mères célibataires suivant une démarche d’autonomisation et de réinsertion sociale et professionnelle.
– La prise en charge et la protection des enfants qui, en raison de la perte de leurs parents ou pour autres raisons, ont besoin d’un foyer permanent leur assurant une protection de remplacement.
– La protection et la promotion des droits des enfants makfoul et des parents kafils.

Tenant compte des principes consacrés par les instruments de base des Nations Unies relatifs aux droits de l’enfant, aux conventions internationales signées par le Maroc et à la nouvelle Constitution, ces associations, avec le soutien de l’UNICEF s’engagent à renforcer, par des actions communes et concertées, un plaidoyer pour l’élargissement du droit des enfants en besoin de protection de remplacement, des enfants nés hors mariage et leur mères célibataires et des enfants makfoul et parents kafils.

Considérants que les défis liés à ces problématiques dépassent la capacité d’une seule organisation, le « Collectif associatif pour le Droit de l’Enfant à une Protection Familiale » s’est fixé comme objectifs opérationnels :
– La création des conditions matérielles de « synergie » entre les actions des associations.
– L’organisation du partage des savoirs, des savoir-faire et des outils de travail.
– La coordination des programmes de sensibilisation et de plaidoyer ».

MEMBRES DU COLLECTIF