TOUS AUTOURS DE L’ENFANCE

Promouvoir et défendre les droits sociaux et économiques des mères célibataires et des enfants institutionnalisés, abandonnés ou à risque d’abandon au Maroc; renforcer le rôle des organisations de la société civile engagées dans le domaine, en leur fonction d’étude, élaboration, application et contrôle des politiques et des services dédiés aux catégories vulnérables (mères célibataires, enfants institutionnalisés, abandonnés ou au risque d’abandon).

Ceux-ci sont les objectifs du projet « Tous autour de l’enfance. Services de prévention et tutelle au profit des mères célibataires, des enfants sans protection familiale et des enfants en situation de handicap au Maroc ».

Le projet, qui se base sur le « Fundamental Rights Approach » c’est-à-dire sur l’approche multidisciplinaire à la personne, est promu par l’association Ai.Bi. Amis des Enfants en partenariat avec 2 autres ONG italiennes, OVCI la Nostra Famiglia et Soleterre, et 8 associations locales : 100% Mamans, Casa Lahnina, CLIO, Dar Al Atfal Al Ouafae, Fondation Rita Zniber, Insaf, Osraty, SOSVE Maroc, avec l’appui technique d’UNICEF Maroc et le soutien de l’Entraide Nationale. Le projet aura une durée de 2 ans (24 mois) et est cofinancé par l’Agence Italienne pour la Coopération au Développement.

Le projet se décline en quatre axes :

  • Le renforcement du CDEPF – Collectif pour le Droit de l’Enfant à une Protection Familiale.
  • l’activation et/ou le renforcement de 7 guichets et services territoriaux  pour mères célibataires (à Tanger, Casablanca, Meknès et Fès), pour enfants et jeunes institutionnalisés ou en sortie des centres d’accueil (à Casablanca et Meknès), et enfants en situation de handicap (Temara et Ain Al Aouda).
  • la définition d’une Charte des Services pour chacun des secteurs d’intervention; la création et la mise en œuvre d’une Plateforme Thématique Nationale en ligne, comme point de rencontre pour toutes les associations marocaines qui s’occupent d’enfance.
  • la réalisation d’une campagne médiatique de sensibilisation et de promotion de la conscientisation autour des 3 thématiques principales du projet.

Les points forts de ce projet sont :

  • l’attention et l’expérience directe que les ONG italiennes promotrices de cette action etleurs partenaires locaux dédient depuis plusieurs années au sujet de l’abandon des enfants au Maroc, dans ses formes différentes de privation sociale,
  • le contexte sociopolitique dans lequel vient le projet et qui est marqué par la nouvelle Constitution marocaine avant-gardiste et notamment son art. 32 qui stipule que l’Etat « assure une égale protection juridique et une égale considération sociale et morale à tous les enfants, abstraction faite de leur situation familiale« .

Ce projet doit cependant faire face à beaucoup de difficultés socioculturelles et à certaines représentations négatives  qui peuvent prévaloir encore dans certains milieux.